Apprendre a cultiver les petits détails de son travail.

May 31, 2010 at 9:28 PM (Journal Entry)

J’écoute les bruits d’oiseaux en découpant une blouse à fleurs. Je défile mon stress et réalise que je peux y aller tranquilement. On respire. Il n’y a rien a ruer. Le temps m’appartiens et les petits détails aussi. Je n’ai aucune raison de me dépecher. Ca prends le temps que ca prendra. Ca prends les pauses qui me secoue les bras. Chaque moment est valable. Chaque action, un volet necessaire au dévelopement de mes oeuvres et de mon âme. Je continue donc d’ouvrir et fermer mes ciseaux, silencieusement, consciemment, en appréciant le mouvement qui se dessine devant moi. Sans trop m’atarder au résultat je me laisse enchanter par le moment présent. Et je fini par comprendre que mon processus n’est pas séparé de mon quotidien. Qu’il EST mon agenda et que chaque instant contribue à mon produit fini, qui est, bien sure, toujours a recommencer, comme chaque matin.

Advertisements

2 Comments

  1. Carol Ann said,

    Félicitations Michelle! J’aime beaucoup les blogs et je suis membre de plusieurs, surtout en tricot et en scrapbooking. Mais je lirez le tiens avec beaucoup de bonheur!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: